bâti ancien, construit avant 1945

Les précautions pour le bâti ancien

Comment isoler un mur ancien ?

Les bâtiments souvent construits avant 1945 et utilisant des matériaux non industriels (pierre sèche, terre crue, pans de bois…) sont particulièrement sensibles aux transferts d’humidité : ils « respirent ». Une analyse approfondie s’impose avant d’engager des travaux, pour que la solution d’isolation ne perturbe pas les équilibres thermiques et hygrométriques. Notamment, il ne faut pas que l’isolation piège l’humidité dans les murs, cela causerait des détériorations qui peuvent être importantes (décollement des enduits, moisissures, défaut structurel du mur…).

Isoler un mur ancien par l’intérieur

Il s’agit d’ajouter un isolant perméable à la vapeur d’eau (laine de bois, laine de mouton, fibre de coton, …) sans pare-vapeur, mais associé à une membrane côté intérieur, puis recouvert d’un parement. Une autre solution consiste à recréer une paroi intérieure séparée du mur ancien par une lame d’air ventilée, avec n’importe quel type d’isolant. En revanche, l’isolation par l’intérieur réduit l’inertie thermique du bâtiment.

isolation par l'intérieur d'un bâtiment ancien

Isoler un mur ancien par l’extérieur

Cette technique est possible si la façade ne présente pas d’intérêt patrimonial. Le procédé est d’ajouter des panneaux isolants toujours perméables à la vapeur d’eau : laine de bois ou laine de roche protégé par un enduit « perspirant » ou par un bardage ventilé. L’inertie du bâtiment sera dans ce cas conservée.

isolation par l'extérieur d'un bâtiment ancien

La « correction thermique »

Il ne s’agit pas d’isoler le mur mais de supprimer l’effet de « paroi froide ». Sur un mur ancien, cela peut être réalisé en ajoutant un enduit intérieur de type chaux-chanvre perméable à la vapeur d’eau. Cette solution permet d’améliorer le confort tout en préservant l’inertie thermique du bâtiment.

Attention, cette technique ne permet pas d’atteindre la résistance thermique minimale demandée pour bénéficier des aides financières

Correction thermique appliquée à un bâtiment ancien

La ventilation mécanique est-elle nécessaire ?

La ventilation est essentielle dans un projet de rénovation dans l’ancien. Lorsque l’on réalise des travaux d’isolation importants avec remplacement de menuiseries, l’enveloppe du bâtiment devient plus étanche à l’air. S’il n’est pas renouvelé, l’air intérieur va vite se dégrader dans un logement occupé, l’humidité et la concentration de polluants vont augmenter et certaines pathologies peuvent apparaitre (condensation et moisissures pour le bâti ; maux de tête et allergies pour les occupants).

Pour en savoir plus : https://www.rehabilitation-bati-ancien.fr/

Trouvez votre conseiller près de chez vous